L’art de la chute

« GALOPIN. – Madame, on a servi sur table.
DORANTE. – Ah ! voilà justement ce qu’il faut pour le dénouement que nous cherchions ; et l’on ne peut rien trouver de plus naturel. On disputera fort et ferme de part et d’autre, comme nous l’avons fait, sans que personne se rende ; un petit laquais viendra dire qu’on a servi ; on se lèvera ; et chacun ira souper.

URANIE. – La comédie ne peut pas mieux finir, et nous ferons bien d’en demeurer là.
                                   Fin »

Molière, La Critique de l’École des femmes (1663), Paris, Garnier Flammarion, 2011, pp. 181-182.

J’adore la façon on ne peut plus simple, légère et désinvolte avec laquelle Molière met un terme, qu’on devine provisoire, au texte par lequel lui-même déclenche sciemment la polémique autour de sa pièce L’École des femmes. Manière de dire : je pourrais continuer à alimenter le débat, à enchaîner les réparties spirituelles, à prévoir celles que vous allez vous-mêmes lancer autour de mon texte, mais je préfère couper court et m’en remettre à un laquais pour sonner la fin du bal. Qu’on ne cherche pas de raison, seul mon arbitraire prévaut en la matière.

Mowgli 2.0

Aperçu du jeu vidéo « Adventures of Mowgli »

Une touffe de cheveux aussi dense qu’un fourré tropical, un désordre de mèches épaisses et noires qui doublent le volume de son crâne. Dessous, la peau est mate et sombre, le visage, encore enfantin, évoque une origine bengali ou birmane. Ses yeux ont la fixité et la tension du chasseur à l’affût. Pourtant, la seule note d’exotisme chez ce garçon qui attend le bus, provient du remake du Livre de la jungle qui concentre son attention sur l’écran de son téléphone portable. La jungle, désormais, est urbaine et virtuelle.

Le bruissement de l’Histoire

C’est un roman sans personnages, sans intrigue non plus sinon le déroulement de faits avérés par les chroniques. Un roman qui restitue ce qu’ont vécu des centaines de femmes concernées par le même destin, des Japonaises émigrées aux États-Unis au début du vingtième siècle pour se marier avec des hommes qu’elles n’avaient jamais vus. Ce court roman retrace leur parcours depuis la traversée de l’Océan Pacifique jusqu’à leur mise au ban de la société américaine après l’attaque de Pearl Harbour.

Lire la suite « Le bruissement de l’Histoire »

Retraite/Jubilation ?

Screenshot-2017-9-25 jubilacion chez DuckDuckGo
Traduction : « Comment ça va ta retraite ? Comme sur des roulettes. » Sur l’étiquette : « Hors service ». Sur la pancarte : « Déchets ». (capture d’écran du site : http://www.empresadata.com/blog/2013/la-jubilacion-de-los-trabajadores-autonomos)

Qu’est-ce que cesser de travailler quand est venu l’âge de la retraite ?

Se retirer sur la pointe des pieds, gauchement, comme si l’on n’était pas sûr d’y avoir droit ou même de se l’autoriser ?

Lire la suite « Retraite/Jubilation ? »