La chaise jaune

Chaise jaune-version blog

Une chaise sous le soleil. Cannage de paille, montants jaunes. Son dossier tourne le dos à la fenêtre d’où fusent les rayons, sur le bord du rideau décoré de motifs lunaires, nocturnes. Un montant au soleil, l’autre à l’ombre. C’est une chaise partagée, qui semble hésiter entre le jour et la nuit, entre les dernières lumières de l’été finissant et la pénombre annoncée de l’hiver. Que pourrait-elle faire pour se décider, pauvre meuble immobile ?

Elle me fait penser à la chaise de Van Gogh, ou encore à celle que j’avais photographiée dans les Pyrénées, posée face à la vallée.

Chaise Pyrénées-version blog

Invitation à contempler le paysage ou vestige oublié d’une présence en allée ? Qui était venu s’asseoir dessus, quel vieil homme méditatif conduit jusqu’ici par un fils pressé au matin d’une belle journée d’octobre et oublié depuis lors ? Son corps a disparu, mais la chaise est restée. Cette chaise dont la présence accentue la sensation de solitude face à la montagne.

Peut-être s’agit-il de la chaise funéraire sur laquelle on installait les vieux appelés par la mort pour qu’ils puissent attendre le trépas face à la beauté inhumaine du paysage. Une chaise qui faisait fonction de trait d’union entre l’ici et l’au-delà, une chaise qui ne choisissait pas, mais qui habituait à l’immobilité, à la rigidité du cadavre à venir. Une chaise pétrie de sagesse et de cruauté, un montant au soleil et déjà l’autre dans l’ombre.

Photographie : Sylvain Maresca

2 réflexions sur “La chaise jaune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.