La force éphémère

La scène s’annonce comme l’attaque classique d’un monstre échauffé par son instinct destructeur. Il vrille son regard sur sa proie, son ennemi – mais qui ne l’est pas à ses yeux ? –, et crache instantanément des spirales de feu. La géhenne qui jaillit de sa gueule s’élabore dans la forge de ses poumons où, selon une physique inhumaine, se mêlent des souffles de vie et de mort. Lire la suite « La force éphémère »