Une saison sans

IMG_0450-version blogIls ne sont pas réapparus. Pourtant, c’est la saison. Ni le lendemain, ni le jour d’après.

A l’aube, je m’ouvre aux effluves qui montent de la terre. L’excitation qui s’empare de la vie me parcourt sur toute ma longueur. Je vibre à cette ardeur qui s’empare de nous tous et nous commande : Jouissez ! Communiez ! Abandonnez-vous !

D’ordinaire, le premier apparaît dans les taches de lumière que le soleil disperse sous les arbres. Il chauffe ses ailes, esquisse quelques envols, puis se lance vraiment. Chaque fois qu’il se pose, il piétine des parterres, éparpille des nuages de pollen, enivré par cette profusion de semences, cette frénésie de la fécondation, cette ivresse de la nature qui programme sa survie au cœur même de la luxuriance. D’ordinaire, ils arrivent à plusieurs. Lire la suite « Une saison sans »