Bourrasque

IMGP1410-version blog

Des feuilles d’érable rouge cuivré sont fouettées par le vent qui ne parvient pas encore à les décrocher en ce début d’automne. Mais il a tout son temps, il sait qu’il y parviendra sinon aujourd’hui, du moins demain, la semaine prochaine, plus tard peut-être. Le vent est certain d’avoir raison de leur folie chromatique. Comment pourrait-il comprendre une telle luxuriance, le vent incolore, lui qui n’atteint la teinte des choses qu’en les soulevant pour les emporter dans les airs ? Le vent s’insurge de n’avoir aucune matière, d’en être réduit à combler les vides, à circuler de pressions en pressions, comme un silence dans la musique, sans cesse chassé par les notes. Enlèverait-il toutes les feuilles des arbres de l’automne que le vent n’en gagnerait aucune couleur. Comment s’étonner, dans ces conditions, qu’il déclenche des tempêtes et précipite ces éclats lumineux dans la boue la plus sale où ils pourriront tous, quels soient leurs atours crépusculaires ? Un peu lâche et dépité, le vent reprendra sa course sans fin de branche en branche, de bois en bois, sans admettre qu’il les a dépouillés et qu’il lui faudra attendre de longs mois – c’est sa pénitence – avant de voir resurgir les feuilles dans lesquelles il se plaît tant à jouer lorsque la douceur du printemps l’incline davantage aux caresses qu’aux emportements de l’automne.

Photographie : Sylvain Maresca

Une réflexion sur “Bourrasque

  1. Métaphores multiples et parallèles… À se laisser emporter par cette valse chromatique si bien évoquée dans la mouvance de la transparence eolienne… J’ai aimé ce pas de danse sur la ligne du temps…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.