Croisade de la peur

beziers1-version-blogDe passage à Béziers, j’ai découvert la nouvelle campagne d’affichage de son maire d’extrême droite qui s’insurge contre la prochaine installation dans sa ville d’un centre d’accueil pour les migrants.

« Ca y est ils arrivent… Les migrants dans notre centre ville »

Le coeur de la ville est symbolisé par la cathédrale, monument majeur de la religion chrétienne. Ainsi est plantée une opposition qui se veut incontournable et radicale entre deux religions : le catholicisme et l’islam.

beziers2-version-blogQuelques pas plus loin, dans le vieux Béziers, je tombe sur cette fresque murale dédiée au chemin de Compostelle. Elle orne le mur du Foyer d’accueil des pélerins ; l’un d’eux est figuré à côté d’une carte qui localise Béziers sur l’un des itinéraires possibles.

Quelle version du catholicisme Robert Ménard invoque-t-il pour rejeter les migrants : celle des croisades contre les infidèles ou celle de l’hospitalité et de l’accueil de l’Autre ? Pense-t-il pouvoir mobiliser à son compte, d’une simple outrance, la tradition chrétienne de l’amour du prochain et de la compassion ? Il ne suffit pas forcément de stigmatiser l’Autre pour emporter l’adhésion des siens.

Photographies : Sylvain Maresca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.