L’espoir luit comme un brin de paille

Photo : Sylvain Maresca

L’espoir luit comme un brin de paille dans l’étable.
Que crains-tu de la guêpe ivre de son vol fou ?
Vois, le soleil toujours poudroie à quelque trou.
Que ne t’endormais-tu, le coude sur la table ?

Quelques vers de Verlaine en guise de viatique pour cet été que je vous souhaite lumineux et paisible.

A bientôt.

2 réflexions sur “L’espoir luit comme un brin de paille

  1. Sylvain,

    bonjour,

    je me suis promené sur ton site que j’ai dû me mettre en … vacance parce que j’avais du boulot pour la revue de poésie et Iconostases. Beaucoup de très bonnes choses.
    Touché, en particulier, par la vie des pigeons. Très bien.
    Quant à la photo ci-dessus, elle est finaude et son ambiguïté fait sourire : c’est rafraîchissant (forcément) par ces temps de canicule…
    avec mes amitiés,
    Christian V

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.